Les mutations à l’œuvre depuis quarante ans remettent-elles en cause le MSE (modèle social européen) ?

Plan proposé :

Introduction

  • MSE : ce terme fait référence aux système nationaux de protection sociale en Europe.

1 — Le MSE est affaibli par des évènements extérieurs

  • La seconde mondialisation économique rend obsolète les États-Providence européens conçus à une époque où les frontières étaient encore relativement fermées
  • L’arrivée du chômage de masse et de la “croissance molle” (J.-P. FITOUSSI) rompt une fois encore avec le paradigme d’après-guerre caractérisé par une situation de plein-emploi, sur lequel les États-providence européens s’étaient bâtis
  • Les mutations de la société européenne : vieillissement de la population avec le papy-boom alors que le modèle d’État-providence en France est fondé sur les cotisations des travailleurs et ne fonctionne donc pas par capitalisation

2 — Le dieu Janus européen : l’attitude paradoxale de la CEE puis de l’UE vis-à-vis du MSE le minent de l’intérieur

  • De timides pas vers le MSE : le volet social était absent du Traité de Rome car on pensait alors que le social suivait l’économie. Conviction ébranlée par la crise des années 1970. L’Europe essaie dès lors de mettre en place un MSE.
  • Les élargissements successifs portent un coup dur au MSE
  • L’action même de l’UE nuit parfois au MSE : le montant du salaire minimum varie de 1 à 12 et la directive européenne sur les travailleurs détachés favorise le dumping social

3 — Conséquence : le MSE est aujourd’hui au milieu du gué

  • À la vue des écarts actuels de développement entre pays membres de l’UE, il semble que le MSE ait échoué. Les écarts en termes de dépenses sociales restent par exemple conséquents.
  • Il a cependant su évoluer en quarante ans ; à l’instar de la France qui est passé d’un modèle bismarckien à un modèle bévéridgien.
  • Le paradoxe actuel : le MSE pourrait être une solution à la crise (identitaire notamment) que traverse l’UE actuellement, mais est menacé par la rigueur prônée par Bruxelles et Berlin.

Conclusion

  • Le MSE n’a en fait jamais vraiment existé. Il pourrait devenir une réalité, à moins son l’embryon ne soit étouffé par l’austérité.

 

 

À la recherche d’autres sujets corrigés ? C’est par ici !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s